Lampe de luminothérapie sur batterie : avantages et inconvénients

lampe luminotherapie batterie

La luminothérapie est la thérapie de référence pour traiter la dépression saisonnière. Elle consiste à s’exposer à une lumière intense fournie par une source de lumière artificielle dite lampe de luminothérapie. Elle est souvent réalisée vers la fin du mois de septembre ou au début du mois d’octobre et se poursuit jusqu’au printemps.

Il convient de noter que la durée d’une séance de luminothérapie peut varier d’une personne à une autre. Elle dépend en général du problème à traiter, de l’âge du patient et du type de lampe utilisé.

Les cas les plus fréquents sont : la dépression saisonnière, les problèmes de sommeil, les problèmes liés au décalage horaire, les douleurs chroniques, les plaies, les blessures, les ulcères, les acnés, les psoriasis, les accidents de sports, les inflammations et les arthrites. Et les personnes les plus concernées sont les adolescents et les seniors.

En ce qui concerne la lampe de luminothérapie, il s’agit d’un appareil qui dispose d’une puissance de 10 000 à 15 000 lux et qui offre une lumière blanche. Elle peut être de type mural, à poser ou lunettes et elle est normalement certifiée CE Médical. A l’heure où l’on parle, certains patients décident de choisir une lampe de luminothérapie sur batterie. Pourquoi ?

Les avantages de la lampe de luminothérapie sur batterie

Comme toutes les autres lampes de luminothérapie, une lampe sur batterie est un modèle qui permet de compenser le manque de lumière. Il dispose d’une taille compacte et il offre un éclairage uniforme. Seulement, il est utilisable sur batterie ou sur secteur. Il dispose d’une autonomie plus ou moins limitée selon le modèle.

Par ailleurs, il s’agit aussi d’un modèle très recherché par les consommateurs car il est généralement équipé de réglages de luminosité, d’un minuteur et d’un arrêt automatique, en plus de sa fonction deux-en-un qui permet de réguler correctement le rythme jour et nuit.

L’intensité lumineuse de cette lampe est généralement de 10 000 ou de 15 000 lux et elle est sans scintillement et sans UV. Enfin, l’état de sa batterie s’affiche en permanence par LED. Et il en va de même pour le temps de traitement en phases de 10 minutes (10/20/30 min, 3 LED).

Les inconvénients de la lampe de luminothérapie sur batterie

La lampe luminothérapie sur batterie est donc un dispositif pratique et portable. Malheureusement, cela coûte très cher et peut avoir une autonomie non satisfaisante. En fait, il faut la recharger avant chaque utilisation pour qu’elle puisse fonctionner durant toute la séance. Ainsi il faut aussi ramener son chargeur en cas de déplacement.

C’est le point noir de ce type de lampe. Sur le papier cela semble intéressant, mais dans les faits ce n’est pas si pratique.

Mis à part cela, une lampe de luminothérapie sur batterie peut également être installée en position portrait ou paysage.

Où trouver une lampe de luminothérapie sur batterie ?

En ce moment, il est possible de trouver différents modèles de lampe de luminothérapie sur le marché. Ceux-ci sont chers et peu pratique.

C’est pourquoi il est plutôt conseillé de s’intéresser aux produits Top Life commercialisés sur notre boutique luminothérapie. Nous proposons par exemple une lampe de luminothérapie Top Life 10 000 lux ou encore une lampe 15 000 lux.

La lampe de luminothérapie Top Life 10 000 lux va vous donner plus d’énergie chaque jour. Elle propose deux modes de réglages : 6 000 et 10 0000 et elle peut aider à lutter efficacement contre la dépression saisonnière et d’autres problèmes de santé.

La lampe de luminothérapie Top Life 15 000 lux, quant à elle, est très puissante et offre 3 modes d’intensité : 6 000, 10 000 et 15 000 lux. C’est une véritable lumière anti-déprime.

Avec ces deux types de lampes, les patients peuvent être sûrs de passer l’hiver avec le sourire. Elles les aideront à combattre leurs baisses d’énergie et elles vont aussi améliorer leur humeur et leur vigilance.

Comment utiliser une lampe de luminothérapie sur batterie ?

En général, une séance de luminothérapie s’effectue dans le cabinet d’un thérapeute spécialisé en la matière, d’un médecin du sport ou d’un naturopathe. Il ne peut être réalisé qu’avec une prescription médicale et il doit être fait de préférence le matin pour ne pas perturber l’horloge interne.

Si le patient décide de réaliser des séances à domicile, il doit se renseigner sur le mode d’utilisation de la lampe de luminothérapie pour bénéficier de bons résultats. Il doit également songer à bien charger son appareil avant chaque utilisation pour ne pas perturber les séances. Enfin il doit positionner la lampe de manière à ce que la lumière puisse atteindre facilement ses yeux pour garantir un traitement efficace.

Durant la séance, il doit garder les yeux ouverts afin de laisser pénétrer la lumière dans la rétine des yeux et afin de transmettre l’influx lumineux au cerveau. Et enfin, il faut aussi respecter la distance d’exposition recommandée entre le visage et la lampe de luminothérapie.

Combien de temps dure une séance de luminothérapie avec une lampe sur batterie ?

Une durée évaluée en fonction du problème à traiter

Pour traiter un symptôme dépressif saisonnier, il faut se mettre face à une lampe de luminothérapie durant plus d’une demi-heure par jour.

Pour soigner, en revanche, un choc physique, il faut exposer la zone concernée à la lumière rouge de la lampe de luminothérapie sur batterie durant 3 minutes. Les bienfaits de la lumière rouge sont très bien étudiés.

Une durée déterminée en fonction de l’âge du patient

Quel que soit le type de lampe utilisé, la durée d’une séance de luminothérapie est inférieure à deux heures chez un patient adulte. Chez un enfant ou un adolescent, elle ne peut pas dépasser les 15 ou 20 minutes sinon, elle risque d’occasionner des troubles d’agitation.

Chez les patients âgés, notamment chez les seniors atteints de démence ou d’Alzheimer, la durée de la luminothérapie doit être définie par un médecin spécialisé en la matière. Celui-ci va justement les ausculter et diagnostiquer leur maladie avant de prescrire des séances de luminothérapie.

Par ici pour en savoir plus sur la luminothérapie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *