Comment se passe une séance de luminothérapie ? Comment la rendre efficace ?

Comment se passe une séance de luminothérapie

Le spectre des bienfaits d’une thérapie par la lumière est très large. Elle permet notamment de traiter efficacement la dépression saisonnière, tout comme les antidépresseurs, la vitamine D et la psychothérapie. Cependant, beaucoup de personnes souffrant du “blues de l’hiver” se laissent tenter par la luminothérapie et se retrouve déçus des résultats. Mais alors comment se passe une séance de luminothérapie et comment faire pour qu’elle soit le plus efficace ?

Lorsque nous leur posons des questions plus détaillées sur la façon dont ils utilisent leur lampe, nous avons constaté ces erreurs courantes rendant la luminothérapie moins efficace.

Voici comment tirer le meilleur parti de la luminothérapie !

10 000 lux minimum

N’utilisez pas une lampe “normale”, n’imitant pas le spectre complet de la lumière du soleil. Utilisez des lumières conçues pour la luminothérapie. Vérifiez bien que ces dernières filtrent bien 99% des rayons UV pouvant endommager votre rétine.

Autrement dit, la lampe de luminothérapie doit émettre 10 000 lux, soit 20 fois la puissance d’un éclairage intérieur typique. Si vous disposez d’une lampe avec moins de lux, vous devrez peut-être l’utiliser plus longtemps pour obtenir le même résultat.

Séance de luminothérapie : Bien positionner sa lampe

Votre cerveau analyse votre environnement, sans même que vous le sachiez. Il connaît instinctivement où le soleil se trouve lorsque vous sortez à l’extérieur. La lampe doit ainsi imiter le fait d’être à l’extérieur en plein soleil. La position et la distance entre votre lampe de luminothérapie et vos yeux font donc bien la différence.

Afin d’optimiser l’efficacité de votre séance, positionnez votre lampe au niveau de vos yeux, voire au-dessus afin de stimuler l’emplacement du soleil en pleine journée et ainsi optimiser l’éclairement sur votre visage. Aussi veillez à ce que la lampe soit placée à 45° vers la droite ou vers la gauche, soit à 2h maximum de votre visage. Évitez tout de même de la placer en face de vos yeux.

La distance idéale pour une lampe de 10 000 lux est de 30 à 45 cm de votre visage. Si vous possédez une lampe de plus faible intensité, vous devrez vous positionner de manière encore plus rapprochée.

bien positionner sa lampe de luminothérapie pour plus d'efficacité

Par ailleurs si vous n’avez pas encore de lampe, cet article vous aidera à bien choisir une lampe de luminothérapie.

Moment, durée d’exposition et récurrence optimale

Utilisez votre lampe de luminothérapie le matin pendant 15 à 60 minutes, en fonction de vos besoins individuels.

Commencez par 15 à 30 minutes de lumière chaque matin afin de réveiller votre corps et de l’habituer à recevoir une certaine dose de lumière par jours. Analysez les résultats sur votre fatigue, moral et énergie. Si cela ne fait pas de différence, essayez des périodes plus longues, jusqu’à 60 minutes chaque matin.

Idéalement, avec une lampe 10 000 lux, la durée recommandée est de 30 minutes par jour. Et avec une lampe 15 000 lux ? Les séances peuvent se réduire à 20 minutes – vous gagnez du temps.

Que faire pendant une séance de luminothérapie ?

Pas de perte de temps !

Vous pouvez faire plusieurs choses à la fois avec la luminothérapie : prendre votre café et votre petit déjeuner le matin, vérifier vos e-mails, vous maquiller, lire.

Votre séance peut alors se faire autant chez vous que sur votre lieu de travail si vous disposez d’un bureau ou d’une étagère proche de vous, permettant ainsi une utilisation optimale de votre lampe.

Maintenant que vous savez tout sur comment se passe une séance de luminothérapie, c’est à votre tour de vous y mettre :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *