Pourquoi vous ne devriez pas prendre votre téléphone dans la chambre

La lumière et la stimulation peuvent fragmenter le sommeil et entraîner l’insomnie

smartphone chambre

Si vous êtes comme la plupart des gens, la dernière chose que vous regardez avant de vous endormir (et la première chose que vous voyez au réveil) est peut-être votre téléphone. Comment cela peut-il avoir un impact sur votre capacité à dormir et contribuer à l’insomnie ? Faut-il dormir avec son smartphone dans la chambre ? Quels sont les effets néfastes potentiels de la présence d’un smartphone la nuit à proximité de votre lit ?

Réfléchissez à l’impact que peut avoir le fait de dormir près d’un téléphone sur votre capacité à dormir, et aux changements que vous pouvez apporter ce soir pour vous aider à mieux dormir.

L’impact des téléphones modernes sur le sommeil

Les téléphones existent depuis qu’Alexander Graham Bell a inventé le premier téléphone en 1876. Ce n’est qu’au cours des dernières décennies qu’un changement radical s’est produit, tant dans leur fonction que dans leur rôle dans nos vies. Les téléphones modernes ne sont plus seulement un moyen de parler à quelqu’un à distance, ils ont une variété de rôles.

Les téléphones mobiles, les téléphones portables ou les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. Ces merveilles de la technologie fonctionnent comme des ordinateurs de poche. Grâce à eux, nous pouvons effectuer de nombreuses activités nécessaires à la vie moderne.

Vous pouvez passer des appels téléphoniques, envoyer des messages texte, tracer un itinéraire, surfer sur Internet, répondre à des courriers électroniques et interagir via des médias sociaux comme Facebook et Twitter. Vous pouvez également jouer à des jeux et utiliser des applications pour effectuer un nombre impressionnant de tâches. Il n’est donc pas surprenant que ces fonctions soient également susceptibles de perturber notre sommeil.

Réduire le sommeil

Nombre de ces activités peuvent susciter un désir compulsif de continuer à rafraîchir, vérifier, répondre, lire, faire défiler, afficher, cliquer ou jouer. Cela fait du bien et les possibilités de stimulation supplémentaire sont illimitées.

Il peut être difficile de s’arrêter et de ranger l’appareil. Ce seul fait peut retarder l’heure du coucher et réduire la durée totale du sommeil. Cela peut contribuer à la privation de sommeil si les heures de sommeil nécessaires pour se sentir reposé ne sont pas obtenues. La stimulation peut rendre difficile le fait de s’éteindre et de s’endormir. Ainsi, l’esprit peut être excessivement excité ou activé.

Lumière

En outre, la lumière des écrans de téléphone, de tablette ou d’ordinateur peut avoir un impact sur la capacité à s’endormir. De petites quantités de lumière artificielle provenant des écrans peuvent entraîner un retard dans le rythme circadien.

Cela peut avoir un impact particulier sur les noctambules en retardant naturellement la phase de sommeil. Sans la lumière du soleil du matin pour contrecarrer ces effets, il peut en résulter une insomnie et une somnolence matinale.

Les dangers de garder un téléphone dans la chambre à coucher

Il y a des raisons de ne pas laisser votre smartphone dans votre chambre la nuit. Il est ainsi plus facile d’éviter une utilisation prolongée au moment où vous devriez faire la transition vers le sommeil. Cela évite également les vérifications compulsives si vous vous réveillez la nuit. Si vous vous réveillez et lisez quelque chose de bouleversant, il peut être difficile de se rendormir. Il existe également d’autres risques à prendre en compte.

Les téléphones sont conçus pour vous inciter à réagir. Il peut y avoir des sonneries, alarmes ou lumières qui attirent votre attention. C’est utile lorsque vous êtes éveillé, mais gênant la nuit.

Ceux-ci peuvent provoquer un réveil. Si vous vous êtes déjà endormi, mais que vous oubliez de placer votre téléphone en mode nuit ou en mode avion, des SMS ou des appels aléatoires peuvent vous réveiller.

Cela peut fragmenter la qualité du sommeil. Il peut également vous réveiller suffisamment pour susciter une réponse, sans pour autant vous réveiller complètement, ce qui se traduit par des propos incohérents ou même des textos en dormant.

Certaines personnes s’inquiètent de l’impact des champs électromagnétiques sur le risque de problèmes de santé. Ces inquiétudes portent notamment sur l’augmentation des risques de tumeurs cérébrales (plus particulièrement sur le côté de la tête où le téléphone est tenu) ou sur les effets sur la fertilité (surtout chez les hommes, qui ont des organes reproducteurs externes et exposés). La prudence pourrait dicter de réduire l’exposition en éliminant la présence des téléphones dans les chambres à coucher.

Les champs électromagnétiques produits par les téléphones mobiles sont classés par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) comme potentiellement cancérigènes pour l’homme. Cependant, aucune recherche ne démontre une telle association.

L’Organisation mondiale de la santé procède actuellement à une évaluation officielle des risques. L’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaires des Produits de Santé) affirme que le poids des preuves scientifiques ne montre pas d’association entre les téléphones portables et les effets néfastes sur la santé. 

Des changements pour améliorer votre sommeil cette nuit

Il est clair que le smartphone peut perturber la capacité à dormir la nuit. Si vous souffrez d’insomnie, ou si vous ne dormez tout simplement pas assez, un simple changement pourrait vous aider. Réfléchissez à l’impact que votre téléphone peut avoir sur votre environnement de sommeil et envisagez les changements suivants.

Enlever le téléphone de la chambre à coucher

Placez le téléphone à recharger dans la cuisine. Autorisez-vous à vous coucher sans votre téléphone. Et s’il y a une urgence, vous l’apprendrez le matin. Ainsi, en retirant le téléphone de la chambre à coucher et en le rechargeant dans une autre pièce comme la cuisine, vous réduisez son impact sur votre sommeil.

Acheter un réveil

Achetez un réveil au lieu d’utiliser l’alarme de votre téléphone. Bien que les téléphones puissent faire beaucoup, parfois le compromis entre intrusion et commodité n’en vaut tout simplement pas la peine. Achetez un réveil bon marché si vous en avez besoin pour vous réveiller à l’heure le matin. Placez-le à l’autre bout de la pièce et réglez-le sur l’heure à laquelle vous devez vous lever.

Dans la mesure du possible, ne regardez pas l’horloge ou ne vérifiez pas l’heure la nuit. Si vous devez absolument utiliser votre smartphone comme réveil (peut-être en voyage), réglez-le en mode avion ou en mode nuit pour réduire les perturbations. Enfin, placez-le loin de vous.

Désactivez les applications de suivi du sommeil

Certaines personnes utilisent leur téléphone pour suivre leurs habitudes de sommeil et d’éveil à l’aide de diverses applications ou même de technologies portables. L’exactitude de la corrélation entre le mouvement et l’éveil et l’immobilité et le sommeil est hautement suspecte.

En outre, il n’y a aucune raison de documenter soigneusement chaque mouvement (ou réveil associé) pendant la nuit. Il peut même être perturbant de suranalyser le sommeil.

Créez une zone tampon

Préservez une zone tampon et minimisez la lumière la nuit. Essayez ainsi de préserver la dernière heure (ou les deux dernières) avant votre coucher comme un moment de détente et de préparation au sommeil. Profitez-en pour lire, regarder la télévision ou un film, ou écouter de la musique.

Réduisez l’exposition de vos yeux à la lumière directe dans la mesure du possible. Mettez smartphone et autres écrans proches en mode nuit (ce qui réduit la lumière bleue). Si vous êtes particulièrement sensible à la lumière la nuit, envisagez de l’éliminer autant que possible.

Optimiser l’environnement de sommeil

Réfléchissez à d’autres façons d’améliorer votre chambre à coucher pour en faire le sanctuaire ultime du sommeil. Couchez-vous lorsque vous avez envie de dormir. Si vous restez éveillé pendant plus de 20 minutes la nuit, levez-vous et faites quelque chose de relaxant et retournez vous coucher lorsque vous avez sommeil.

Si vous vous réveillez très tôt le matin, vous pourriez vous lever et commencer votre journée tôt. Réservez le lit comme un espace réservé au sommeil et au sexe. En effectuant ces changements, vous améliorerez votre perception du lit comme un lieu de sommeil.

Le mot de la fin

Faites de votre mieux pour remettre la technologie à sa place. Ces appareils sont conçus pour améliorer notre vie, mais ils peuvent devenir envahissants s’ils ne sont pas maîtrisés. Engagez-vous à retirer le smartphone de votre chambre à coucher la nuit. Ce petit changement peut vous aider à optimiser votre capacité à dormir. Par conséquent, vous dormirez suffisamment pour vous sentir reposé.

Si vous avez du mal à dormir, adressez-vous à un spécialiste du sommeil certifié pour obtenir l’aide dont vous avez besoin. L’insomnie chronique persistante peut être résolue efficacement par une thérapie cognitivo-comportementale de l’insomnie (TCCI), un traitement qui produit souvent des effets bénéfiques en six semaines seulement.