3 choses à vérifier avant d’acheter des lunettes anti lumière bleue

Lunettes anti lumière bleue Top Life

Mal aux yeux, maux de tête, raideur dans la nuque ? Vous travaillez toute la journée devant un écran et vous ressentez régulièrement la même gêne en rentrant à la maison ?

Alors vous avez besoin de lunettes qui filtrent la lumière bleue et protégeront vos yeux !

Toutefois, toutes les lunettes ne sont pas équivalentes et n’ont pas toutes la même efficacité. Nous allons donc vous aider à choisir vos lunettes en vous expliquant les points qu’il faut absolument vérifier avant d’acheter une paire de lunettes anti lumière bleue.

1. Acheter des lunettes filtrantes réellement efficaces

Comment ces lunettes vous protègent-elles les yeux ? En fait, les lunettes anti lumière bleue vont refléter la lumière bleue, tout en laissant passer le reste du flux lumineux.

Ces lunettes vont donc modifier la teinte de l’image que vous regarderez, qui prendra une teinte légèrement jaune.

Toutefois, toutes les paires de lunettes anti lumière bleue n’ont pas la même efficacité. Vous en avez certainement vu deux types : avec des verres transparents ou avec des verres jaunes.

Comment se comparent-elles d’un point de vue efficacité ? Lisez la suite !

Verres jaunes ou verres transparents ?

Tout d’abord, faisons un petit rappel de physique : Ce sont les rayonnements de longueur d’onde courte qui sont les plus énergiques – et donc les plus nocifs. La lumière bleu-violet, la plus dangereuse pour l’organisme, a ainsi une longueur d’onde comprise entre 380 nm et 460 nm. En continuant sur le spectre, on trouve la lumière bleu-turquoise sur les longueurs d’onde de 460 nm à 500 nm.

Ainsi pour que les lunettes anti lumières bleues soient efficaces, il faut absolument qu’elles filtrent, avec le maximum d’efficacité, le spectre lumineux au niveau de la lumière bleu-violet.

Si les verres sont quasiment transparents ? C’est mal parti ! Car une bonne partie de la lumière est arrêtée par la teinte jaune (une teinte dans la masse du verre).

Les lunettes à verre transparent filtrent la lumière grâce à leur traitement de surface uniquement. Tandis que les verres jaunes filtrent via leur teinte ET via le traitement de surface.

La teinte des verres est une question de goût. Par contre si vous cherchez des lunettes gaming efficaces, pas de doute : il vous faut des verres jaunes teintés dans la masse.

Lunettes anti lumière bleue Top Life

A ce propos, les lunettes pour écrans que nous proposons sur ce site filtrent la lumière bleue sur le spectre compris entre 380 nm et 460 nm. Elles ont une teinte ambrée pour un maximum de confort et d’efficacité.

Point suivant : l’usage prévu.

2. Des lunettes anti lumière bleue pour quel usage ?

Les lunettes qui filtrent la lumière bleue permettent d’éviter les effets néfastes de la lumière bleue sur l’organisme :

  • Fatigue et sécheresse oculaire
  • Impression d’éblouissement
  • Maux de tête réguliers
  • Trouble du sommeil
  • irascibilité et trouble de l’humeur

Sur le long terme une exposition prolongée à la lumière bleue peut accélérer le développement de la cataracte. Voire carrément accentuer la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age ou DMLA :

Test DMLA
Voilà à quoi ressemble le DMLA… avant que la tâche ne grandisse…

Les lunettes anti lumière bleue s’adressent donc tout particulièrement aux gens qui sont soumis à une exposition prolongée à ce spectre lumineux. On considère que l’exposition est risquée quand elle dépasse 30 minutes par jour. On trouve le spectre de la lumière bleue dans beaucoup de sources lumineuses :

  • Le soleil
  • L’éclairage fluorescent
  • Les écrans LCD ou LED qui sont utilisés dans la plupart des appareils électroniques.

La lumière bleue naturelle est bénéfique à l’organisme et lui permet de réguler ses cycles de sommeil et d’éveil. Par contre c’est la lumière bleue artificielle qui pose le plus de problèmes.

Les lunettes anti lumière bleue sont donc particulièrement intéressantes pour les gens qui passent de longues heures devant un écran, chaque jour.

D’ailleurs, pour proposer une solution simple et pratique à utiliser, Top Life propose des sur-lunettes anti lumière bleue. Le design large de ces lunettes permet aux personnes qui portent déjà des lunettes correctives, de les placer au-dessus de leur monture habituelle.

Il est aussi possible de profiter d’une protection anti lumière bleue efficace, en montant sur ses lunettes de vue un clip. Sa conception universelle lui permet de se fixer sur la très large majorité des lunettes de vue.

C’est un accessoire simple à utiliser qui trouvera facilement sa place dans un tiroir de votre bureau, pour que vous puisiez l’utiliser à chaque fois que vous vous installez devant votre écran d’ordinateur.

Voyons le dernier point : le style.

3. Se protéger avec style avec des lunettes passe partout

Troisième point à considérer avant votre achat : le style !

Car si vous travaillez dans un open space avec beaucoup de passage, vous recevez régulièrement des clients à votre bureau, alors vous aurez besoin d’une monture un peu plus passe partout.

Modèle California - Lunettes pour écrans, le style en plus

Une monture qui vous permettra de vous protéger les yeux tout en restant assez discret(e) pour ne pas attirer l’attention. Dans ce cas, nous vous conseillons plutôt de choisir ces lunettes pour écrans type Rayban. Elles vous permettent d’allier protection et style. Ces lunettes filtrantes sont tellement pratiques qu’elles trouveront rapidement leur place pour ne plus vous quitter.

Lunettes anti-lumière bleue : avis ophtalmo

Certains médecins et ophtalmo partagent publiquement leur avis sur des sujets à caractère médical. Cela va des compléments alimentaires en passant par des produits de beauté aux lunettes anti-lumière bleue.

Lunettes anti-lumière bleue : qu’est-ce que c’est ?

Avez-vous déjà ressenti des picotements ou bien eu les yeux secs ou la peau irritée après une journée interminable passée devant votre écran d’ordinateur ? Si c’est le cas, alors vous auriez bien besoin d’une paire de lunettes anti-lumière bleue pour filtrer la lumière bleue.

Vous devez savoir que vous n’êtes pas le seul à avoir vécu une telle situation.

Les avis d’ophtalmo français et de l’Institut de la Vision sont clairs à ce sujet, plus de la moitié des personnes questionnées affichent des symptômes de fatigue visuelle causés par une longue exposition à l’écran. Pour prévenir les effets de la lumière bleue sur les globes oculaires, une industrie de verres filtrants cette lumière a vu le jour il y a quelques années de cela.

Qu’est-ce qu’un verre filtre lumière bleue ?

Les lunettes anti-lumière bleue sont donc des verres normaux à la différence près qu’ils peuvent filtrer la lumière bleue nocive (dite “HEV”). Pour info, les sources lumineuses artificielles comme les ampoules LED et les écrans (téléphone intelligent, télévision, ordinateur…), à l’instar du soleil, émettent des rayons de lumière bleue, verte, jaune, orange et rouge.

Les rayons rouges ont une longueur d’onde plus étendue et véhiculent peu d’énergie. Tandis que les rayons de lumière bleue ont une longueur d’onde moins étendue (située entre 380 et 500 nanomètres) et produisent plus d’énergie. C’est d’ailleurs pour cette raison que la lumière bleue est encore appelée lumière à Haute Energie Visible (HEV).

Plusieurs spécialistes des yeux en France n’ont d’ailleurs pas hésité à donner leurs avis de médecin sur la lumière bleue – surtout en ce qui concerne ses effets sur les globes oculaires – et sur l’efficacité des lunettes anti-lumière bleue.

Lunettes anti-lumière bleue : avis ophtalmo français

Les lunettes anti-lumière bleue : pour une bonne santé de l’œil

Bien qu’à ce jour le port de lunettes anti-lumière bleue soit facultatif, l’ophtalmo Dr Petra Kunze attire l’attention sur l’intérêt qu’il y a à l’adopter.

Pour elle, comme pour bien d’autres scientifiques, « le spectre de la lumière du jour ou de la lumière artificielle comprend des bandes de couleur » auxquelles justement appartient la lumière bleue. Cette dernière se trouve à l’une des extrémités du spectre électromagnétique visible. Elle renferme les deux bandes de couleur que sont le bleu turquoise et le bleu-violet.

Bleu-violet ou bleu-turquoise ?

Le Dr Kunze explique que le bleu turquoise est la « lumière bonne pour le moral » et le bleu-violet, celle « à laquelle nous sommes de plus en plus exposés ». Elle va plus loin dans son avis de médecin en précisant qu’en cas d’exposition de la rétine à la lumière bleu-violet, il y a de fortes chances que cette lumière puisse nuire à vos yeux.

Vous n’êtes probablement pas sans savoir que les rayons ultraviolets sont nocifs. Comme l’ophtalmo le souligne, « la couche d’ozone ne joue plus autant son rôle de filtre solaire » et justement la défaillance de cette dernière rend encore plus dangereux lesdits rayons. C’est pour cela qu’il est fortement déconseillé de regarder directement le soleil en plein air. Or, l’intensité de rayonnement de la lumière ultraviolette est supérieure à celle de la lumière bleue. Du coup, si la lumière ultraviolette est dangereuse, la lumière bleue, même si elle l’est moins, le restera malgré tout.

Lumière bleue : le risque de surexposition

Une surexposition à cette dernière peut donc s’avérer nocive pour les yeux. Et le risque est encore plus important chez les enfants âgés de moins de 14 ans. Pour la simple et bonne raison que le cristallin de leurs yeux filtre moins la lumière bleue.

Le Pr Serge Picaud, neurologiste de renom et directeur Inserm à l’Institut de la Vision, donne également son avis de médecin sur la question. « Il a été démontré sur un modèle in vitro de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) que la longueur d’onde la plus toxique pour les cellules rétiniennes est située autour de 415-455 nanomètres ». Et cette zone phototoxique est précisément celle que couvre la lumière bleu-violet dans le spectre de l’arc-en-ciel.

Après plusieurs recherches scientifiques, les spécialistes des yeux sont parvenus à la même conclusion : une exposition prolongée au rayonnement de la lumière bleue ou lumière HEV artificielle est souvent à l’origine de lésions photochimiques de la rétine et du cristallin. Il n’y a donc plus aucun doute possible sur l’effet néfaste qu’à cette lumière sur les yeux. D’autant plus que le Pr Picaud rappelle que « plusieurs études épidémiologiques ont démontré que cette lumière bleue était bien un facteur de risque de la DMLA». D’autres avis d’ophtalmo précisent même que cette lumière bleue jouerait aussi un rôle dans le développement de la cataracte.

Lunettes anti-lumière bleue  avis ophtalmo

Dans tous les cas, le fait de porter des lunettes anti-lumière bleue permet de prévenir chacune de ces lésions oculaires. Comme l’explique le Dr Kunze « il n’existe pas vraiment de protection possible, hormis de mettre des filtres entres les sources de lumière et nos yeux ». Et il n’y a pas meilleurs filtres anti-lumière bleue pour les écran que ces lunettes.

Les bienfaits des lunettes anti-lumière bleue

Les bienfaits des lunettes anti-lumière bleue ne s’arrêtent plus à la prévention des lésions photochimiques de la rétine et du cristallin. En tout cas, pas depuis qu’il existe en France plusieurs marques qui vendent des verres de « photoprotection sélective ». Ces verres permettent de filtrer principalement la lumière bleu-violet.

Ainsi, utiliser ces verres permet non seulement de protéger l’œil des longueurs d’ondes lumineuses toxiques pour la rétine. Mais aussi de profiter pleinement de la lumière bleue turquoise. Pour rappel, la lumière bleue est composée de lumière bleu-violet et de lumière bleue turquoise.

La première, c’est-à-dire la lumière bleu-violet, supprime la mélatonine chez ceux qui y sont trop longuement exposés.

Remettre son horloge biologique à l’heure

Or, la mélatonine est l’hormone régulatrice de sommeil. Son action sur le cerveau dure deux fois plus longtemps que la lumière verte. Par conséquent, après avoir été exposées à la lumière bleue, les personnes concernées mettront davantage de temps que la normale à s’endormir et à rester endormies. Ainsi, les implications de cette lumière sont nombreuses et importantes de jour comme de nuit :

  • D’abord elle stimule l’attention de celui qui s’y expose.
  • Ensuite, elle améliore son temps de réaction.
  • Et enfin, elle stimule son humeur durant la journée.

En gros, si cette lumière vous est fort bien utile durant le jour, la nuit elle vous dessert entièrement. Puisqu’en ce moment de la journée, vous avez plutôt besoin de vous détendre.

C’est pour cela qu’il est conseillé d’éviter les écrans environ une à deux heures de temps avant d’aller se coucher. Des études ont révélé que l’homme est conditionné pour se réveiller à la lumière bleue. Et pour somnoler avec la lumière rouge d’une cheminée ou d’un feu de camp. En posant votre regard sur un écran lumineux, vous envoyez le signal qu’il est temps de se réveiller à votre cerveau. L’empêchant ainsi de s’apprêter à se reposer ! Vous risquez donc d’avoir un sommeil difficile.

Avis médecin sur l’intérêt des lunettes filtre écran

C’est pour vous épargner une telle situation que les lunettes anti-lumière bleue ont été mise sur le marché. Elles se chargent de filtrer la lumière bleu-violet tout en prenant le soin de laisser passer la lumière bleue turquoise. Cette dernière ayant des effets positifs sur la vision et l’horloge biologique interne. En régulant la production de la mélatonine, elle améliore les rythmes circadiens en normalisant l’alternance des temps de veille et de sommeil ainsi que l’humeur.

L’avis du médecin neurobiologiste Pr Serge Picaud est bien clair à ce sujet : « ces verres bloquent une partie importante de la lumière parmi les longueurs d’ondes identifiées comme toxiques pour la rétine. On peut donc supposer qu’il y existe une réelle protection des cellules rétiniennes ».
Lunettes anti-lumière bleue : qui sont ceux qui en ont besoin ?

Le Dr Kunze recommande les lunettes anti-lumière bleue à « toutes les personnes exposées à cette lumière bleu-violet plus de 30 minutes par jour ». Une façon détournée de dire que tout le monde devrait les porter. « En tout cas, si vous passez la journée devant un écran et surtout si vous aimez marcher à l’extérieur, c’est très recommandé », poursuit-il.

Et après 40 ans ? DMLA et lumière des écrans

Et si vous avez 40 ans ou plus, vous pouvez réparer les phototraumatismes qu’ont subi vos yeux grâce à des cures de trois mois de compléments alimentaires pour les yeux (à base de lutéine, vitamine E, zinc, d’antioxydants, etc.).

De même, les lunettes anti-lumière bleue sont vivement conseillées à tous ceux ayant des « antécédents familiaux de DMLA ou de cataracte », estime l’ophtalmo français Jean-Manuel Finot. Mais gardez à l’esprit que tous les verres n’ont pas la même efficacité. Il existe en effet une variété de modèles et chacun d’eux filtre la lumière toxique à un pourcentage différent. Cela dit, les avis d’ophtalmo ne font cas d’aucune contre-indication en ce qui concerne le port de lunettes anti-lumière bleue.

Dans l’ensemble, la seule contrainte qu’imposent ces verres dotés de filtres anti-lumière bleue, c’est le léger reflet violet qu’ils présentent. En effet, comme le pense Jean-Manuel Finot, ce reflet résiduel est « peu esthétique au goût de certains ». Mais de l’avis des utilisateurs, c’est une chose à laquelle on s’habitue.

Un commentaire sur “3 choses à vérifier avant d’acheter des lunettes anti lumière bleue

  1. Pingback: Mal aux yeux devant les écrans? 10 étapes anti fatigue oculaire numérique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *